MATHIEU PERNOT 

Les Gorgan

EXPOSITION DU 14 JUIN AU 24 AOÛT 2019

 L'EXPOSITION 

"J’ai rencontré la famille Gorgan en 1995, lorsque je faisais mes études à l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles. Les parents, Johny et Ninaï, vivaient alors en caravane avec leurs sept enfants, sur un terrain situé entre la gare de fret et le Rhône. Je ne savais rien de cette communauté et ignorais alors que cette famille rom était installée en France depuis plus d’un siècle.

 

J’ai réalisé mes premières images en noir et blanc, m’inscrivant dans une tradition documentaire face à ceux qui m’étaient encore étrangers. Je maintenais une distance et essayais de comprendre ce que ce médium pouvait encore nous apprendre d’eux. La découverte de quelques archives qu’ils possédaient puis les prises de vue réalisées dans le Photomaton de la gare avec les enfants m’ont rapidement fait comprendre que la diversité des formes et des points de vue était nécessaire pour rendre compte de la densité de la vie qui s’offrait à mon regard.

C’est en 2013, plus de dix ans après avoir réalisé ces photographies, que nous nous sommes retrouvés, comme si l’on s’était quittés la veille. L’évidence que cette histoire devait continuer le plus longtemps possible m’est immédiatement apparue. Ils m’ont alors confié leurs images de ces années passées sans se voir.

 

Vingt ans après cette rencontre fondatrice, le temps a fait son œuvre sur les corps et les visages des Gorgan. Un temps différent de celui de notre monde gadjé. Johny et Ninaï sont désormais grands-parents et les caravanes ont quelquefois été délaissées pour des appartements jugés plus confortables.   

J’ai vécu en leur compagnie une expérience qui dépasse celle de la photographie. A leur côté, j’ai assisté, pour la première fois, à la naissance d’un enfant ; j’ai aussi veillé le corps de celui que j’avais vu grandir : Rocky, mort brutalement à l’âge de 30 ans.

 

L’exposition reconstitue les destins individuels des membres de cette famille. Elle retrace l’histoire que nous avons construite ensemble. Face à face. Et désormais, côte à côte." Mathieu Pernot

 L'ARTISTE 

Mathieu Pernot est un photographe qu’on a souvent classé dans le registre documentaire faute d’un meilleur terme. Il est sorti diplômé de l’école de photographie d’Arles en 1996, il publie son premier travail sur les Tsiganes dans un livre chez Actes Sud en 1999.

Pendant dix ans il se fait connaître par des travaux photographiques sur l’enfermement (Les Hurleurs, Les grands ensembles, la destruction de la prison de la santé), en 2014 il signe une grande exposition au Musée du Jeu de Paume à Paris (la Traversée) et frappe l’imagination avec une série de portraits, des Gorgan déjà, éclairés par une caravane qui brûle. 

Et puis ce sera le succès international avec « les Gorgan » aux Rencontres d’Arles en 2017. Cette série devient emblématique du travail de Mathieu Pernot.

Famile Gorgan, Arles, 1995 © Mathieu Pernot / Courtesy Galerie Eric Dupont, Paris

 PHOTOS DU VERNISSAGE 

 REVUE DE PRESSE 

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018

© Michel Astier