Lecture de "L'Argentina"

 de Marc Bélit 

par la comédienne Isabelle Luccioni

(podcast enregistré à la librairie Ombres Blanches, Toulouse)

L'Argentina

On l’appelait « Alicia l’Argentina » lorsqu’elle est réapparue au grand hôtel du Palais à Biarritz à la fin du siècle dernier, tentant de mettre fin à ses jours. On disait qu’elle avait été une grande actrice dans son pays, révélée toute jeune par Louis Jouvet lors de sa légendaire tournée en Amérique latine, mais aussi chanteuse de tangos.
Mais pourquoi a-t-elle quitté Buenos Aires alors qu’elle y menait grand train et avait épousé un célèbre joueur de polo ? Pourquoi Paris dans le milieu théâtral Argentin des années soixante-dix puis Biarritz ? Quel est le mystère de cette femme qui a choisi le théâtre pour rester en vie alors même que la dictature de la junte militaire fait basculer son destin ?

Marc Bélit nous entraîne dans une quête et un double voyage, à la fois biographie inventée d’une artiste imaginaire et plongée dans l’atmosphère des romans de Sabato ou de Borgès où le réel vacille et l’imaginaire se superpose, faisant de la vie rêvée, une vie plus vivante encore que la vie réelle.

 

Marc Bélit a créé Le Parvis, à Tarbes, Scène nationale qu’il dirige depuis plus de trente ans. Également fondateur et animateur du Parvis espace culturel de Pau, actuel président de l'Académie du Béarn, il a fait du théâtre et de l'action culturelle ses priorités.
Il est l'auteur de nombreux livres dont, aux éditions Séguier, « Le malaise de la culture » (Prix de l'Académie des sciences morales et Politiques, 2006) et « Le spectacle au cœur. Mémoires d'un directeur de théâtre » (2015).
Après la publication de ses chroniques sur la vie culturelle en France (« Sur le moment », Cairn, 2018), Marc Bélit revient au genre du roman qu'il avait abordé avec « Le philosophe amoureux » (Odile Jacob, 2013).

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018