top of page

 HARRY GRUYAERT 

Rivages

Présentation de la série "Rivages" en deux volets :
1er volet : du 27 janvier au 1er
 avril 2023
2e volet : du 7 avril au 17 juin 2023


Horaires d'ouverture : du lundi au samedi : 10h – 19h


 Visite commentée avec Mylène Broca, médiatrice
samedi 18 février et samedi 18 mars à 15h. Gratuit, sur réservation au 05.59.80.80.89

PAR50440_.jpg

 

Ostende, Belgique, 1988 © Harry Gruyaert / Magnum Photos

Coloriste hors pair, Harry Gruyaert est l’un des premiers photographes européens à donner à la couleur, dans les années 1970- 1980, une dimension purement créative. Ce photographe originaire d’Anvers, en Belgique, voit son quotidien en monochrome jusqu’à ce qu’une visite à New York l’introduise au Pop Art et à la photographie couleur américaine, à celle de William Eggleston ou encore de Joel Meyerowitz. Des voyages récurrents, et plus particulièrement au Maroc où il retrouve un accord entre formes, couleurs et nature, lui permettront de se convaincre que « la couleur est un moyen de sculpter ce qu’il voit. »

C’est ainsi que, de la Belgique au Maroc, en passant par l’Inde et l’Egypte, Harry Gruyaert enregistre depuis plus de vingt ans les subtiles vibrations chromatiques des rivages d’Orient et d’Occident. Les photographies de la série « Rivages » explorent les bords où la terre rencontre les océans, les mers et les rivières. Ciels brouillés, menaçants ou limpides, jeux d’ombres et alchimies d’horizons révèlent les obsessions de son regard.

Cette exposition révèle le caractère profondément singulier de son oeuvre. Le photographe recherche la fulgurance de l’instant. L’élégance sensuelle de ses images est portée par une composition sans faille. Sous une construction picturale très structurée, la lumière inonde l’espace. Photographier devient cette façon unique de faire surgir les conditions d’un émerveillement.


En 1982, Harry Gruyaert rejoint la célèbre agence Magnum. Une rétrospective de son travail a eu lieu en 2015 à Paris où il est actuellement basé.

 

Dossier de presse de l'exposition Harry Gruyaert à Pau :

bottom of page