Rencontre/débat avec

Elsa Godart

 

La psychanalyse va-t-elle disparaître ?

Albin Michel

Le monde d’aujourd’hui n’est plus celui de Freud ni de Lacan. De nouveaux comportements, une nouvelle société et avec elle de nouveaux symptômes : la psychanalyse ne peut plus se contenter de fonctionner comme elle l’a toujours fait.

Dépoussiérer la psychanalyse, la confronter au contemporain implique de réfléchir sur ces symptômes à la frontière entre le pathologique et le social. De dépasser les théories classiques. Et de repenser le cadre de la cure à l’heure des consultations psychanalytique via Skype ; à l’heure où l’on constate une accélération du temps et une exigence d’efficacité et de réussite à tous les niveaux : comment la psychanalyse peut-elle trouver sa place dans un monde où l’évaluation chiffrée est permanente ?

Enfin dans un monde mondialisé, il est temps de sortir la psychanalyse de son ethnocentrisme occidental. Sans reprendre le freudo-marxisme des années 70, qui a été un échec cuisant, il s’agira plutôt d’expliquer en quoi le discours analytique doit s’engager dans le champ social. A l’heure de l’egotrip et des storytelling, sans cette métamorphose, la psychanalyse disparaitra.

 

Elsa Godart est psychanalyste, et docteur en philosophie et en psychologie. Elle pratique la psychanalyse en cabinet depuis 2003, et elle est très engagée dans des politiques d'humanisation de l'entreprise. 
Elle est déjà l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages. 

Entretien animé par Marc Bélit

REPORTÉ EN SEPTEMBRE

Salle d'exposition, entrée libre

© Denis Félix

Rencontre reportée au mois de septembre en raison des grèves d'Air France.

 

Si vous souhaitez être tenu informé de la date de remplacement, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2018